Appel à candidature pour la résidence d’artiste suivie d’une exposition au musée de la Briqueterie à Langueux (22)

par -

1. Présentation

Le Musée de la Briqueterie ouvert depuis 2002 est géré par l’agglomération de Saint-Brieuc (En 2009 : 10000 visiteurs année, 5800 visiteurs de juin à fin septembre). Situé au bord des grèves de la Baie de Saint-Brieuc, sur un parc paysager de 5 ha, le musée est installé sur le site d’une ancienne tuilerie-briqueterie (1864-1946) dont il reste des vestiges, notamment un four Hoffmann de 30 mètres de long, unique four accessible au public en Bretagne. Le musée présente les activités humaines traditionnelles (pèche à pied, salines, maraîchage) et industrielles (briqueterie, Petit Train) liées à la Baie de Saint Brieuc, 5ème baie au monde pour l’importance des marées. La programmation culturelle annuelle est orientée autour d’expositions d’art, diffusion de spectacle vivant, événements liés à la céramique, stage terre et ateliers. Un programme est proposé aux scolaires et centres de loisirs. L’activité de médiation envers tous les publics est au cœur de l’activité muséale. Pour en savoir plus : www.saintbrieuc-agglo.fr, rubrique La briqueterie.

2. L’exposition « cabanes » du 29 mai au 16 octobre 2011

L’exposition « Cabanes » rassemble le travail d’une dizaine d’artistes : les œuvres initient une réflexion sur la place de l’homme dans la nature, sa quête fragile dans la fugacité de sa destinée…L’ancrage de l’exposition se déroule à la Briqueterie (dans le musée et dans le parc) et se prolonge dans 4 autres salles au sein de l’agglomération (Hillion, Plérin, Ploufragan, Langueux)
La cabane témoigne de la première habitation construite par l’homme, modèle intemporel de fonctionnalité et de simplicité. Lieu du foyer et du lien social, elle implique un rapport particulier à la nature.
Aujourd’hui, la cabane qu’elle soit éphémère, mobile, perchée, s’entoure de fonctions utilitaires et symboliques. Dans nos sociétés, la cabane est idéalisée, imaginée, vécue comme des lieux de retour à soi où protection et liberté sont possibles.
Le thème de la cabane touche de nombreux artistes aujourd’hui parce qu’il renvoie aux origines de la civilisation. L’appréhension de la cabane comme objet ou installation permet d’initier une réflexion sur la place de l’homme dans le monde et d’abord peut-être dans la nature. La petitesse et la fragilité inhérentes à la cabane établissent sans doute aussi des passerelles avec la fugacité de la destinée humaine. La part d’enfance comprise dans l’idée même que l’on se fait aujourd’hui de la cabane est aussi sans doute un exceptionnel support à l’imaginaire.
Le musée de la Briqueterie offre un environnement proche (parc arboré) et plus lointain (mer, estran) propice à la création de cabanes. A l’intérieur du musée, les artistes s’inspirent des matériaux de prédilection : l’argile crue, cuite, qui à l’époque de fonctionnement de l’usine servait à construire des habitations et appentis. (cf Edito en annexe et pré dossier de presse en annexe)

3. Objet de la résidence

Le musée souhaite accueillir en résidence du 16 au 27 mai 2011 un ou des artistes qui conduisent un projet de création ancré dans les enjeux artistiques, sociétaux, humanistes, environnementaux contemporains, sur le thème des cabanes en lien avec l’environnement direct (parc, végétal, terre, estran, mer) et/ou les thématiques du musée (histoire, vestiges…).
L’œuvre sera intégrée dans le parc (librement accessible au public, pouvant être sujette à des dégradations) ou dans le musée, selon le projet de l’artiste.
La résidence sera suivie d’une exposition des œuvres du 29 mai au 16 octobre. Cette exposition se déroulera également dans le musée avec d’autres artistes déjà sélectionnés ainsi que dans 4 autres salles de l’agglomération : Le Cap à Plérin, le Point Virgule à Langueux, l’Espace Victor Hugo à Ploufragan, l’espace Palante à Hillion regroupera plusieurs artistes travaillant sur le thème.

4. Conditions du programme

– Lieu de travail : L’artiste travaillera dans le parc. Une halle couverte sera à sa disposition ainsi qu’un atelier fermé de 50 M2 équipé d’un point d’eau, électricité, tables…L’équipement dispose d’un four électrique, d’un four à bois et d’un four raku, de terres et petit matériel céramique.
– Médiations : en concertation avec l’artiste, des rencontres et/ou ateliers seront organisés à destinations de publics divers : scolaires, public individuel, artistes… pendant la durée de résidence afin de sensibiliser les public à l’acte de créer.
– Logement : Mise à disposition d’un studio meublé, équipé d’une kitchenette, situé en bordure de baie à Hillion, à proximité de la Maison de la Baie (à 8km du lieu de la résidence) du 15 mai au 29 mai
– Durée de la résidence : 10 jours : du 16 au 27 mai 2011
– Inauguration de l’exposition, sous réserve de changement, le samedi 28 mai 2011

5. Budget

– Prestation : 90 €/ jour
– Prise en charge des repas du midi
– Prise en charge des frais de déplacement AR, lieu de résidence-Briqueterie (non compris les frais de déplacement sur place)
– Prise en charge des coûts de matériel à hauteur de 200 €
Les frais de déplacements de l’artiste sur place et frais de repas du soir ne sont pas pris en charge.

6. Composition du dossier de candidature

– un CV complet
– une note d’intention du projet avec croquis (2 pages maximum), des visuels d’œuvres et/ou des vues d’exposition représentatifs du travail général de l’artiste sous forme numérique et/ou papier

7. Calendrier

– Date limite de dépôt du dossier : samedi 06 novembre 2010
– Réponse du comité de sélection : vendredi 26 novembre 2010
– Durée de la résidence : 16 au 27 mai 2011
– Dates de l’exposition : 29 mai au 16 octobre 2011

8. Contact

Musée de la Briqueterie
Parc de Boutdeville
22360 LANGUEUX
02 96 633 666
Référent : Barbara BELLOEIL
E-mail : bbelloeil chez saintbrieuc-agglo.fr

Related Posts with Thumbnails

Comments are closed.